Coup de projecteur sur Anil Eraslan, à n’en pas douter une des futures belles découvertes de l’édition #8 !

Le violoncelliste Anil Eraslan, né en Turquie, s’est formé à Ankara, avant de s’installer en France au Conservatoire de Strasbourg. Il intègre intelligemment sa culture d’origine en mêlant jeu sur les modalités, écriture avec quarts de tons typiques de la musique turque (ou classique ottomane) à la musique contemporaine et au jazz.

http://www.anileraslan.com/